Fantastique
Ouvrons la porte de l'imaginaire


intro

Brouillon papier de décembre

Trio artistique pour colorer les mois de l'année

Olivier propose un cycle de 12 morceaux (1 par mois) utilisant l’orchestre symphonique. Chacun illustre, à la fin façon d’une bande son d’un court métrage, un des mois de l’année.

Les musiques consituent un album intitulé Emoi et mois que vous pouvez télécharger.
Loriane et moi avons entreprise de réaliser les illustrations de cet album, en écoutant chaque morceau pour nous approprier l'imaginaire et le retranscrire sur un carré de 26x26 cm.
Loriane fait les concepts, dans la lignée de ses dessins graphiques Contrastes, que vous pouvez trouver sur son propre site.
Pour ma part, je porte le dessin sur aquarelle, en apportant les couleurs et le style de l'aquarelle.


ico2

Décembre, l'hiver arrive

Décembre


Sur ce premier dessin, dont vous pouvez voir le brouillon en début d'article, nous avons réglé le principe de la série. Suggérer sans être figuratif, faire vibrer par contraste une émotion, née de la musique.

Je me retrouve bien dans l’alliance des tons froids (bleu gris) mélancolique, que complète bien les tons chauds (rouge brun) qui vibrent plus. En examinant la progression de vos versions, je vous confirme que la couleur et les textures de l’aquarelle sont un plus à mes yeux.

De même la combinaison d’un corps plié sur soi, mais qui pourrait se déployer, en suivant les lignes ascendantes par exemple…

C’est bien l’idée de ma série : un temps, une combinaison d’émotions qui y sont associées.

18 avril Olivier

2-s

Janvier, La Reine des Glaces

Janvier


Sur ce deuxième dessin, nous avons gardé le principe de damier de contraste, mais les lignes représentent le verre, et les tons sont adoucis pour reprendre le reflet de la neige. La 1ère version était très pastel, j'ai dû la raviver pour garder la dynamique.

Les voix, la musique solennelle, rayonnante, mais aussi le cristallin de la flûte et du vibraphone, et la douceur de la clarinette, la mélancolie du violoncelle, du cor et du hautbois …

19 avril Olivier
2-draft-a-s

Draft Janvier, Loriane

2-draft-b-s

Draft 2 Janvier, Loriane








3-s

Février, la montagne

Février


En février, nous avons galéré. Essais de Loriane à droite pour représenter la montagne, et la forêt. Mais le dessin n'apparaît pas clairement. Alors l'aquarelliste s'engouffre dans l'espace, et décrit une forêt imaginaire et multicolore.

En contemplant la série des 4 premiers mois, me prend un regret pour février, que j’adore : ne pas avoir gardé le fil rouge graphique des lignes et du damier (même s’il peut être très adapté, comme dans la reine des glaces). Garder le principe pour les 12 mois peut se révéler très contraignant mais l’abandonner complètement comme dans la version actuelle de la montagne fait perdre l’unité de la série (comme l’orchestre symphonique est la constante de ces morceaux différents).

26 avril Olivier

Donc nous avons fait une version 3, à gauche.

Excellente fusion montagne / forêt. J’aime le traitement de la couleur sur le pic (le bleu avec des effets de surface). Le graphisme donne la complexité qui convient au côté mystérieux.

5 maiOlivier
3-draft-a-s

Draft Février, Loriane

3-draft-b-s

Draft 2, Février, Emms


4

Mars, Le réveil du guerrier

Mars


Le printemps sautille était une évidence pour Loriane. Le dessin est venu au premier croquis. Vert de Hooker, orange cadmium, jaune pâle et une pointe de bleu winsor green shade pour l'aquarelle.

Une composition centrée, la silhouette au premier plan, affirmée, le vert …cela correspond bien au côté assertif, posé, le rythme lent et marqué de la musique.
Et les courbes ascendantes, le jaune, les flammes ou les feuilles sur les côtés …correspondent bien aux cuivres, aux envolées des violons ou de la clarinette. Malgré le titre et l’intro, très martial, j’avais en tête un morceau positif, clair (le réveil). Graphisme et couleurs expriment bien la combinaison de ces sensations. Encore une réussite !

18 avril Olivier




4-draft-a-s


4

Avril, Le printemps sautille

Avril


Avril est une gigue jouée par du violon. Nous savions que nous allions représenter un violoniste, et pour la ronde nous nous sommes laissés influéncés par Matisse. Pour les personnages, après voir travaillé l'un prenant une pose, l'autre le crobardant, nous avons pris logiciel 3D pour soigner les positions et les perspectives.
Pour les couleurs, je pensais orange et bleu, mais pour rester dans la saison du printemps, j'ai switché sur du vert (émeraude, hooker) et rose permanent (réhaussé de jaune auréoline).

Quel tourbillon ! L’œil hésite entre le dessin des danseuses et les motifs abstraits des couleurs. Ça a bien le dynamisme et le rythme du morceau, à la fois affirmé et léger.
Les formes d’ellipse et le thème de la ronde vont bien ensemble, et font tourner et sautiller le tout, comme la gigue de la musique.

16 maiOlivier




5-draft-s

Une ronde endiablée, crobards d'essai de Loriane






6-s

Mai, Que l'air est doux

Mai


Pour Que l'air est doux, j'ai tout de suite pensé à des pistils de pissenlits qui s'envolent. C'est un sujet assez classique, mais il fallait l'adapter à la série. Nous avons discuté avec Loriane si le pissenlit devait rester entier ou non, comment donner l'oscillation de l'air.
Le fond n'est pas totalement blanc, mais jaune (sans cadmium)-orangé pâle. Le vert est composé de bleu winsor ombre rouge, vert hooker et jaune.

Aérien et végétal, très bien vu le graphisme du pissenlit. De même que tout en gardant l’unité de la série, les effets de damiers ne sont plus géométriques ; c’est organique, très en phase avec la musique.
De même la variété des tons dans la colorisation (du vert le plus profond au vert clair, …) répond bien pour moi à la palette orchestrale (de la clarinette basse à la flûte). Le tout est aérien (que l’air est doux) tout en étant structuré et affirmé, ce qui est le cas de la musique.

11 maiOlivier
3-draft-a-s

Essais de quadrillage , Loriane

3-draft-b-s

Modèle numérique Mai, Emms&Loriane






7-s

Juin, Fêtes et anniversaires

Juin


Le mois de juin est celui de la fête de la musique, de la fête des mères, et également l'anniversaire de plusieurs personnes de la famille. Nous saluons l'été avec des couleurs vives et chaudes, la musique fait swinguer une fanfare en plein air. Bleu outremer, Rose permanent, Orange Winsor, jaune pâle.

Quel flash d’émotions : La tendresse et l’intime du piano, de la fête des pères et des mères, des anniversaires avec les personnages, l’enfant au cadeau …
Et aussi le plaisir de la fête, des cuivres, avec ces tons si chauds et joyeux, les ellipses et les guirlandes dans le ciel comme un feu d’artifice.

22 maiOlivier
3-draft-a-s

Essais de quadrillage , Loriane

3-draft-b-s

Version Tuba, Emms&Loriane






7-s

Juin, Honneur, Patrie, valeur, discipline

Juillet


Le mois de juillet est national. Avec un sous-titre martial, Loriane part sur un défilé devant l'arc de triomphe. Mais que nous dit la musique ? Des chœurs , une contrebasse grandissante. Nous twistons le défilé pour transformer l'Arc de Triomphe en salle d'opéra. Nous avions 2 versions de contrebasse, un sondage Internet nous a indiqué celle qui avait la meilleure audience.
Bleu Winsor, Rouge Winsor en aplats, très national mais technique.

Couleurs à plat pour juillet, mais lumineuses ! le graphisme, plein de perspective et de diagonales ascendantes, rectilignes, est parfaitement dans l’esprit du morceau. Devant l’arc de triomphe, je ne peux m’empêcher de voir soit une salle de concert, soit le pont d’un bâtiment de la Royale vu de la passerelle ! Comme quoi l’œuvre est aussi dans l’œil du spectateur !

24 maiOlivier
8-draft-a-s

Version militaire, Loriane

8-draft-b-s

Version concert, Emms&Loriane