Paysages
Si vous pouviez m'accompagner dans des lieux qui n'existent pas et pourtant que nous voyons

Suite du projet Odchylky, Ricochet


deviation.png

A Prague, nous remarquons souvent ces être supra-naturels qui sont vêtus d'un simple T-shirt, alors qu'il gèle dehors.


Et c'est un Ricochet

Je ne savais pas trop de quel peintre m'inspirer. Alors j'ai feuilleté les carnets que j'avais réalisés.

Il n'y en a quelques-uns mais pas tant que cela. Je suis revenu à Ricochet, projet que j'avais eu un grand plaisir à réaliser.
Je trouve également déviant d'introduire cette peinture dans le projet Odchylky qui ne l'attendait pas.

Plaisir des personnages

Par jour d'hiver, je me suis planté devant la station de tram près de chez moi, la station Anděl.

Avec un appareil, j'ai mitraillé pendant 45 mn tous les trams qui passaient.
J'ai constitué ainsi une galerie de portraits authentiques, dans laquelle j'ai pu piocher pour retenir les personnages qui me convenaient le mieux.

Personnages



Odchylka 8.

Le groupe du centre


Chacun des personnages a son histoire. Je vous les raconte.

Les jambes et les pieds sont stylisés.

  • Le jeune homme en short : bien sûr, la mouette en motif du T-shirt, avec un coup d'œil à Casablanca et une coiffure déjantée. J'aurais pu faire plus graveleux, avec un homme de Néandertal.
  • Les deux femmes à sa droite : le dessin en noir et blanc était déjà pas mal. En peignant leurs vêtements, je me suis rendu compte que les manteaux d'hiver sont intéressants à peindre à l'aquarelle, car ils ont des formes et des volumes.
  • L'homme au sapin, cela permet de revenir à la botanique. J'ai gardé le filet plan qui emballe le sapin, et je me suis régalé sur sa veste en daim.
  • Et les personnages de second plan : la mamie et son caddie, la jeune fille et son étole, la grand-mère qui se faufile, le Magrébin qui a froid

Les reflets du tram

La forme du tram est assez basique, c'est un gros pavé.
Enfin pas vraiment, il est légèrement évasé sur le bas, il y a les soufflets qui séparent les compartiments.
Mais surtout, il y a un jeu de reflets et de lumière, car les parois sont en verre.
J'avais un peu d'entrainement sur les structures de verre grâce à Tančící dům.
Les reflets sont réalisés en bleu outremer et Brun de Van Dyke pour la plupart. Ci et là j'ai rajouté les couleurs de l'environnement.

Détails et détails

Nous sommes dans Ricochet, donc tous les détails sont permis et représntent autant de défis.
Et je ne m'en suis pas privé.
Le 5 lumineux qui indique la ligne de tramway, les spots en bas des portes.
Ou bien le bouton jaune d'ouverture de portes, que je connais bien car je prends souvent le tram.
Juste au-dessus de la signature, un autoportrait discret.
Surplombant le toit, la ville peinte en flouté, tandis qu'une branche est détaillée feuille par feuille.



Odchylka 8., Ricochet


   Déviation précédente
   Déviation suivante