Blog du site
Au jour le jour, année après année

Etude du mouvement de lancer de ligne

mvt



Un mouvement décomposé et très ample



Réflexions sur le concept

L'idée d'origine

J'avais eu cette idée lors d'un déjeuner à Casablanca avec Gervaise. Nous étions à une terrasse au bord de l'océan, et j'ai vu au loin sur la falaise un pêcheur, assez âgé, avec une énorme canne à pêche sur l'épaule.
Il descendait sur les rochers d'un pas tranquille, pour pêcher au jeter.
Je me suis dit qu'au lancer de sa ligne, l'hameçon irait si loin qu'il éteindrait le soleil. Le projet fabuleux venait de naître. Ensuite, j'en ai parlé autour de moi et j'ai rassemblé d'autres idées (voir l'article de mois d'avril).

Le mouvement

Pour ce premier projet, j'ai travaillé pendant des semaines sur le mouvement.


J'ai représenté l'enchainement des gestes, la position des mains sur la canne à pêche, celle des pieds.
A quel moment regarde-t-il le ciel ?
Quelle est la trajectoire de la canne pêche ?
Où sont les points d'appui pour que le mouvement soit réellement puissant, oui fantastique?
Quel est son déplacement sur le sol ?


Sur la gauche, j'ai représenté mes différentes esquisses. Je ne savais pas si j'allais retenir l'effet stroboscopique ou bien décomposer l'histoire dans une sorte de bande dessinée. J'avais déjà fait un tableau avec une décomposition de mouvement sur le projet Danse. Ce projet avait été difficile pour moi, m'avait demandé plusieurs mois de travail. Et je n'avais pas eu de retour, ne serait qu'un petit compliment d'encouragement.

La musique

Pendant ce temps, Oamm s'est mis à ses synthés et m'a proposé plusieurs versions dont voici la plus récente. A chacun de ses envois, je passais le morceau en boucle pour m'immerger sur cette histoire.


Composition du panneau

Pagination



mesure

J'ai opté pour la version paysage, plutôt que celle portrait, en me disant que l'histoire serait la plus lisble présentée de la gauche vers la droite

Le panneau est prévu pour faire un mètre de large sur plus de 50 cm de haut, en assemblant 3 feuilles de mon plus gros bloc d'aquarelle.

Le décor

J'ai perdu de vue la mer et les rochers

Puisque l'inspiration est Bilal, je prends un décor science-fiction. J'en avais parlé un moment avec Benoît. Il m'a vait conseillé de chercher des bunkers comme les vetsiges de la Côte Atlantiques. J'ai fait des recherches, et j'ai vu que quelques-uns blocaus ont été aménagés par des artistes pour en fair des trompe-l'oeil.

Les animaux

Dans ma démarche métaphorique habituelle, j'ai ajouté deux personnages secondaires : la mouette Ricochet, qui symbolise l'envol et la liberté. Et une pieuvre, qui tente d'attraper le pêcheur par une de ses tentacules.

Etude du mouvement de lancer de ligne

v4nb



Crayonné numérique du projet complet






Les 3 premières aquarelles


v3a



Une histoire qui reste sur sa fin



Passage à l'aquarelle

Allumer la nuit

Après un 1er essai complètement raté que je préfère ne pas présenter, j'ai recommencé ma 1ère aquarelle avec un nuit très claire pour pouvoir representer le pêcheur sans qu'il soit totalement noir. J'ai placé des lumières secondaires : un sol lumineux façon disco, et une bouche d'égout avec la pieuvre. Une inscription mentionne en Russe : souvenez-vous de Ricochet.

Le style est très BD, et c'est intentionnel. Ce n'est pas évident de réaliser un rendu très propre, et les coloris entre bleu rouge et gris sont difficiles à bien fondre entre eux. L'image est très verticale, bon un premier dessin est terminé.

Partie médiane

Pour le milieu, j'ai choisi la plus expressive de mes esquisses de mouvement. Avec un petit effet de contreplongée pour grandir le personnage, et mettre en évidence les 2 personnages secondaires.

aqua1

J'enchaîne avec la 3ème aquarelle. Pour faire apparaitre le ciel, je prends une vue en complète contre-plongée. Cela me permet de continuer l'histoire de la mouette qui s'est envolée. Le visage est intéressant à peindre, car avec cet angle, il consiste principalement en un menton et un cou.

Nous n'y sommes pas !

Et puis l'essai s'arrête là. J'ai fait de mon mieux, mais il me semble avoir perdu le fil de mon histoire, ne pas avoir respecté mes intentions dans le mouvement Bilal. Ce n'est donc pas pour cette fois, je range mes aquarelles, et j'y reviendrai plus tard, en repartant de zéro.
Un obstacle = une opportunité.